Ardagh intéressé par Verallia mais pas aux dépens de son IPO

le
0

LONDRES, 9 décembre (Reuters) - Ardagh a confirmé mardi qu'il surveillait la procédure de vente de Verallia, la filiale de conditionnement en verre de Saint-Gobain SGOB.PA , sans pour autant bouleverser le calendrier de son introduction en Bourse, toujours prévue au second semestre 2015. Le spécialiste irlandais du conditionnement en verre et en métal, basé au Luxembourg, convoite depuis longtemps Verallia, dont Saint-Gobain SGOB.PA a annoncé la mise en vente lundi. Il a déjà racheté Verallia North America (VNA) au groupe français. ID:nL6N0TS0D3 "Ardagh suivra la procédure Verallia avec un certain intérêt mais il ne laissera pas cette procédure perturber le calendrier de l'IPO", a déclaré un porte-parole mardi à IFR, un service de Thomson Reuters. Ardagh a procédé depuis une dizaine d'années à une série de fusions et acquisitions, toutes financées par l'emprunt, et une entrée en Bourse lui donnerait l'occasion de réduire son endettement. En mai, son président, Paul Coulson, a déclaré qu'il en avait fini avec les acquisitions, sauf si Verallia était mise en vente car elle "représente la dernière étape de la consolidation au sein de l'industrie du verre". Depuis 2010, la société a annoncé puis repoussé son introduction en Bourse à plusieurs reprises. "A chaque fois, il dit que ce sera sa dernière acquisition avant une IPO mais à chaque fois, il y en a une autre", a déclaré un investisseur obligataire. Pour un autre investisseur, "s'il achète Verallia, alors l'IPO sera une nouvelle fois repoussée". "L'acquisition ne serait pas bouclée d'ici la fin 2015 au plus tôt et ce n'est pas prudent de supposer que la Commission européenne n'y trouverait rien à redire", a-t-il expliqué. (Robert Smith, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant