Arctique : la fonte des glaces bat un record

le
0
Le recul de la banquise en été est désormais un phénomène avéré qui ne peut plus être expliqué par la variabilité naturelle d'une année sur l'autre.

Ce nouveau record à la fin de l'été n'est guère encourageant. La glace de mer de l'Arctique a atteint ces derniers jours son niveau le plus bas depuis la fin des années 1970, où les premières observations par satellite du pôle nord ont été lancées. Le 8 septembre, les glaces ne couvraient plus que 4,24 millions de km², le précédent record remonte à 2007 (4,27km²). Ces données qui émanent de l'Institut de physique environnementale de l'université de Brême (Allemagne) «montrent que le recul de la banquise en été est désormais un fait parfaitement avéré» souligne Jean-Claude Gascard chercheur à LOCEAN (Université Pierre et Marie Curie). «Cela montre que la tendance observée dans les années 2000 se confirme» ajoute-t-il.

Il s'agit «d'un minimum historique» rappelle de son côté Georg Heygster, responsable du département de télédétection de l'Institut, «le recul de la glace de mer ne peut plus être expliqué par la variabilité naturelle d'une anné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant