Arctique : découverte importante de pétrole

le
0
INFOGRAPHIE - Le Norvégien Statoil mise sur les réserves de la mer de Barents et le gaz de schiste américain.

L'importante découverte de pétrole annoncée lundi par la compagnie norvégienne Statoil confirme, s'il en était besoin, que l'océan Arctique est l'un des eldorados des décennies à venir pour les hydrocarbures.

Statoil estime les réserves de brut de ce champ de Havis entre 200 et 300 millions de barils. Celles-ci viennent s'ajouter au volume équivalent découvert au printemps dans le puits voisin de Skrugard. Ces permis d'exploration se situent dans la mer de Barents, à quelque 200 kilomètres des côtes septentrionales de la Norvège.

Cela fait trente ans que Statoil explore le plancher de l'océan Arctique. Le recul de la banquise conjugué au traité conclu en 2010 entre Oslo et Moscou délimitant leur frontière maritime commune après des décennies de dispute ont redoublé les ardeurs des compagnies pétrolières.

Statoil exploite déjà depuis cinq ans dans cette zone un gisement de gaz, celui de Snohvit, plus proche du littoral. Même si les estimations des géologues re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant