ARCHOS procède au tirage de la première tranche du prêt de la BEI pour 6 millions d'euros

le
0

(AOF) - Archos a procédé hier au tirage de la première tranche du prêt accordé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) d’un montant total maximum de 12 millions d’euros et tirable par la société en plusieurs tranches pendant un délai de 18 mois, dans le cadre d’un contrat de financement conclu le 11 avril 2016. Pour mémoire, ce financement est dédié aux nouveaux développements du spécialiste des objets connectés dans le domaine de l’Internet des Objets et notamment au réseau longue portée PicoWAN.

La première tranche, d'un montant de 6 millions d'euros, a une maturité de 5 ans et sera remboursable à l'échéance, soit le 28 juin 2021, sauf cas d'exigibilité ou de remboursement anticipé.

C'est dans ce cadre que Archos a émis ce jour 1.500.000 obligations remboursables en actions (ORA Tranche 1), d'une valeur nominale de 1 euro chacune, représentant un emprunt obligataire de 1,5 million d'euros. Les ORA Tranche 1 ont été intégralement souscrites par la BEI dans le cadre d'une opération de placement privé.

Ces ORA Tranche 1 sont associées à la première tranche du prêt de la BEI, leur montant nominal total étant égal au montant théorique de l'intérêt différé au taux annuel non capitalisé de 5% au titre du contrat de financement qui sera dû par Archos à la date de maturité de la première tranche ou, selon le cas, à la date d'exigibilité ou de remboursement anticipé de l'intégralité de la première tranche.

Le remboursement de l'intégralité des ORA Tranche 1 en actions donnerait lieu à l'émission d'un nombre fixe de 960.000 actions nouvelles (représentant une dilution de 2,65% après prise en compte de l'émission des actions nouvelles et sur la base des 35.289.281 actions composant à ce jour le capital social de la société), correspondant à une augmentation de capital de 480.000 euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant