Arche de Zoé : un procès sans les principaux responsables

le
0
Éric Breteau et Émilie Lelouch ont fait savoir qu'ils n'avaient pas «envie de s'expliquer».

L'opération, totalement rocambolesque, avait viré au fiasco total et elle risque fort de se poursuivre par une farce judiciaire. Cinq ans après leur tentative d'exfiltrer 103 enfants orphelins du Darfour vers la France, les membres de l'association l'Arche de Zoé devaient comparaître ce lundi en correctionnelle à Paris. Mais si quatre d'entre eux seront bien présents, le responsable de ce projet, Éric Breteau, et son bras droit, Émilie Lelouch, qui devaient répondre d'«exercice illicite de l'activité d'intermédiaire pour l'adoption de mineur de 15 ans», d'«aide à l'entrée au séjour irrégulier», et d'«escroquerie au préjudice de 358 familles accueillantes et de bénévoles», seront bel et bien absents.

Ils ont fait savoir vendredi qu'ils n'avaient «pas envie de s'expliquer» et qu'ils «ne souhaitaient pas être représentés par leur avocate». Le couple vit actuellement...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant