ArcelorMittal réduit sa prévision de la demande d'acier

le
7
ARCELORMITTAL ANTICIPE UN RECUL DE LA DEMANDE MONDIALE D'ACIER
ARCELORMITTAL ANTICIPE UN RECUL DE LA DEMANDE MONDIALE D'ACIER

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal, numéro un mondial de la sidérurgie, a abaissé vendredi sa prévision de la demande mondiale en acier, invoquant un ralentissement plus marqué que prévu en Chine et un déclin en Russie, venus occulter son optimisme vis-à-vis de l'Europe.

Le groupe, qui produit environ 6% de la totalité de l'acier utilisé dans le monde et est à ce titre un excellent baromètre de la santé du secteur manufacturier mondial, a dit que la consommation apparente d'acier, qui comprend les modifications des stocks, devrait s'accroître de 3% à 3,5% en 2014.

Cette prévision est à comparer avec une fourchette précédente qui laissait entrevoir une croissance de 3,5% à 4% après une hausse de 3,5% en 2013.

ArcelorMittal, dont les débouchés sont à 85% situés en Europe et aux Etats-Unis, a maintenu néanmoins ses propres prévisions, disant qu'il dégagerait cette année un bénéfice courant de quelque huit milliards de dollars en 2014 contre 6,9 milliards en 2013.

Cet objectif est fondé sur l'hypothèse d'une hausse de 3% de ses expédition d'acier et de 15% de celles de minerai de fer au prix moyen de 120 dollars la tonne. Le cours du minerai a récemment reculé à 105 dollars la tonne.

"Ce qui peut peser sur l'action aujourd'hui, c'est le fait que, tout en confirmant leur prévision, ils le font en se fondant sur un cours du minerai de fer plus élevé que son prix actuel", a commenté Seth Rosenfeld, analyste de Jefferies, qui continue de recommander d'acheter ArcelorMittal avec un objectif de cours à 15 euros.

Vers 13h40 ArcelorMittal perdait 2,86% à 11,565 euros alors que l'indice CAC 40 cédait 0,68%.

UE ET USA ENCOURAGEANTS

Le géant de la sidérurgie, dont le chiffre d'affaires représente près de deux fois celui de son plus proche concurrent, a également fait état d'une perte nette de 200 millions d'euros au premier trimestre, à comparer à une perte nette de 300 millions sur les trois premiers mois de 2013.

Son Ebitda (bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements) est quant à lui ressorti à 1,75 milliard de dollars, un chiffre conforme aux anticipations des analystes interrogés par Reuters.

ArcelorMittal a indiqué que les bénéfices calculés par tonne d'acier avaient progressé dans tous ses segments sauf en Amérique du Nord, où il a pâti des rigueurs de l'hiver.

"Les perspectives de croissance sur nos marchés clés en Europe et aux Etats-Unis sont encourageantes et dans l'ensemble, nous restons prudemment optimistes sur les perspectives de l'activité pour le reste de 2014", a dit le directeur général Lakshmi Mittal dans un communiqué.

Le groupe prévoit un ralentissement de la consommation d'acier en Chine, au Brésil et dans les anciens Etats soviétiques, une hausse de 4% de la demande aux Etats-Unis et une amélioration en Europe après deux années de déclin en 2012 et 2013.

La demande européenne augmente notamment en raison du redémarrage de l'industrie automobile, mais également du secteur de la construction dont l'activité s'améliore peu à peu, dit ArcelorMittal.

(Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crcri87 le vendredi 9 mai 2014 à 14:17

    C'est pas grave Montebourg a un moral ...d'acier

  • jep02 le vendredi 9 mai 2014 à 08:54

    La prochaine fois, ce ne sera plus Versailles, mais le bistrot du coin.

  • fred1903 le vendredi 9 mai 2014 à 08:51

    ArcelorMittal a dévoilé ce matin un chiffre d'affaires de 19,788 milliards de dollars au premier trimestre 2014, stable en glissement annuel, pour un EBITDA de 1,754 milliard de dollars. Le consensus fourni comme à son habitude par la société (21 analystes) ressortait à 1,72 milliard de dollars. Le résultat opérationnel s'apprécie de 404 à 674 millions de dollars sur un an, tandis que la perte nette se réduit à -205 millions de dollars (-345 millions de dollars un an avant).

  • fquiroga le vendredi 9 mai 2014 à 08:46

    Dur, dur de réaliser un Ebitda de 1,8 milliards en un trimestre.....J'ai presque envie de leur offrir une boite de kleenex...

  • fquiroga le vendredi 9 mai 2014 à 08:43

    Les articles son souvent de la "daube". Celui ci mélange les dates. Qui peut dire que les chiffres sont exacts????

  • gl060670 le vendredi 9 mai 2014 à 08:27

    dur dur

  • M3766402 le vendredi 9 mai 2014 à 08:13

    erreur dans les dates! on devrait avoir : ArcelorMittal a fait part vendredi d'une perte nette de 200 millions de dollars au cours des trois premiers mois de 2014 à comparer à une perte nette de 300 millions au premier trimestre 2013.