Arcelormittal pénalisé par les inquiétudes sur les matières premières

le
0
Le site Arcelormittal de Grande Synthe. (© P. Huguen / AFP)
Le site Arcelormittal de Grande Synthe. (© P. Huguen / AFP)

Après l’automobile, les métaux de base sont en pleine tourmente. L’action Glencore a plongé de 29% lundi à la Bourse de Londres, en réaction à la publication d’une note de la banque Investec sur l’endettement dans le secteur des matières premières. La dette nette d’environ 30 milliards de dollars du groupe spécialisé dans le négoce et la production de matières premières  (métaux et minerais, mai aussi produits agricoles)  pourrait mettre en péril l’existence même de la compagnie, si les cours des matières premières demeurent aussi déprimés, estiment les analystes.

Le 7 septembre, Glencore avait annoncé une série de mesures drastiques pour assainir son bilan : lancement d’une augmentation de capital de 2,5 milliards de dollars, suspension du dividende, ventes d’actif et baisse des investissements. Mais sans parvenir à rassurer le marché. Le titre Glencore perd 87% par rapport à son cours d’introduction à la Bourse de Londres en 2011.

Le groupe dirigé par Lakshmi Mittal peut-il susciter les mêmes inquiétudes ? Pour rappel, il a cumulé plus de 7,3 milliards de dollars de pertes nettes entre 2012 et 2014. Et les analystes anticipent pour cette année un résultat toujours négatif, de l’ordre de 438 millions.

Comme pour Glencore, la situation du bilan suscite des inquiétudes.

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant