ArcelorMittal: l'heure de la revanche a-t-elle sonné ?

le
0

(CercleFinance.com) - En hausse de près de 28% depuis le début de 2016, l'action du premier sidérurgiste mondial ArcelorMittal tient la tête des indices parisiens CAC 40 comme du SBF 120, et aussi celle de l'indice néerlandais AEX 20. Ce qui rompt avec la tendance historique récente, le titre enchaînant les années de baisse depuis 2010. Et maintenant ?

Si l'action ArcelorMittal reste bien loin des 49 euros auxquels elle a culminé au début de l'été 2008, elle a au moins le mérite de tenter de mettre fin à une spirale baissière infernale. En effet, la levée de fonds que le groupe vient de réaliser peut éloigner le risque financier associé à des comptes plombés par la déflation des prix des matières premières et de l'acier. Et de ses conséquences redoutables lorsque le bilan est déséquilibré, lesté qu'il était fin 2015 par une dette proche de 16 milliards de dollars. Soit plus du double de sa capitalisation boursière actuelle.

Les investisseurs ont d'ailleurs répondu 'présent' à la levée de fonds qui s'est soldée par l'entrée de trois milliards de dollars dans les caisses, en vue de réduire la dette notamment. L'opération a d'ailleurs souscrite malgré une décote sensible. Il faut dire aussi que l'actionnaire principal, la famille Mittal (37% des parts environ), s'était engagée à souscrire à la hauteur de sa participation.

Voilà moins d'un mois, les analystes de Morgan Stanley sont même revenus à l'achat sur le titre, estimant que le bilan allait devenir se rééquilibrer, que les exportations chinoises à bas prix n'augmentaient plus guère, et que les stocks d'acier étaient bas. Et ce alors qu'en Europe, la demande se redresse et que l'introduction de mesures douanières anti-dumping devrait soutenir les cours et les marges. Leur objectif de cours : 5,90 euros.

Chez Credit Suisse, le 23 mars, on se voulait plus prudent : peut-être le pire est-il passé pour le groupe, indiquent-ils, mais il est difficile de se montrer optimiste. Les prochains comptes trimestriels ne devraient d'ailleurs guère être engageants. Et les bénéfices ne devrait pas être de retour avant 2017.

'Mais si les objectifs de réduction de coûts étaient atteints et que le secteur connaissait une reprise, le potentiel de long terme de l'action ArcelorMittal serait plus intéressant que celui de la plupart des autres valeurs que nous couvrons', indiquaient alors les spécialistes. Neutres sur l'action, leur objectif de cours est de 6 dollars (5,3 euros).

Prochain événement inscrit sur l'agenda du groupe : les comptes du 1er trimestre 2016, le 6 mai.

EG


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant