Arcachon : un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale retrouvé sous un parking

le
1
Arcachon : un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale retrouvé sous un parking
Arcachon : un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale retrouvé sous un parking

L'histoire a bien faire rire les anciens. À Arcachon, ceux qui ont vécu la guerre connaissaient parfaitement l'emplacement de ce bunker souterrain. Construit par les Allemands en 1943, enterré pour le protéger de la détection, des bombardements et des tirs directs puis refermé et arasé en 1946, le blockhaus de 120 mètres carrés avait pourtant fini par sombrer dans l'oubli. Il aura donc fallu attendre 2015 et le projet d'agrandissement du parking de l'office de tourisme pour que la mairie se replonge dans les archives et se lance sur sa piste.

En fin de semaine dernière, le groupement de recherches archéologiques du mur de l'Atlantique et du secteur Arcachon (Gramasa) a donc eu l'autorisation de creuser et d'ouvrir - pour la première fois depuis 70 ans - ce véritable témoin de l'histoire. "L'ouvrage servait probablement de PC de commandement. Il était central dans la défense du bassin d'Arcachon", indiquait jeudi matin Marc Mentel, le président de Gramasa. À l'intérieur, tout est resté tel quel : les neuf lits, le groupe électrogène, l'important central téléphonique... Il s'agirait d'un ouvrage conçu, à l'origine, pour le cantonnement d'une vingtaine d'hommes de troupe. Ses murs et son toit ne mesurent pas moins de deux mètres d'épaisseur.

Poste de commandement

"En entrant, sur votre droite, on peut voir qu'il est bien daté de 1943, confiait Marc Mentel, interviewé jeudi matin sur Europe 1. Un avertissement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le jeudi 28 mai 2015 à 15:25

    La municipalité, qui devrait rapidement préciser ses intentions, parle déjà de mettre le bunker en valeur dans le cadre d'un "devoir de mémoire", à des fins touristiques et pédagogiques. Ca devrait plaire a nos touristes allemends