Arbitrage/Ennjimi : Le syndicat des arbitres n'a pas apprécié

le
0
Arbitrage/Ennjimi : Le syndicat des arbitres n'a pas apprécié
Arbitrage/Ennjimi : Le syndicat des arbitres n'a pas apprécié
Le syndicat des arbitres du football d'élite (SAFE) a réagi à la suspension prolongée de Saïd Ennjimi et " condamne des pratiques d'un autre âge " de la part de la Commission fédérale des arbitres de la FFF.

Communiqué du SAFE

Après avoir pris connaissance des conditions dans lesquelles l’audition de plusieurs de ses adhérents s’est déroulée devant la Commission Fédérale des Arbitres de la Fédération Française de Football le mercredi 20 mai 2015 :

Constate, qu’en violation des droits élémentaires de la défense, plusieurs de ses adhérents ont été longuement interrogés sur des faits qui ne figuraient pas au dossier et dont leurs conseils n’avaient pu prendre connaissance avant l’audience,

Regrette les pressions individuelles qu’ont subies ses adhérents, dans le but à peine dissimulé d’obtenir la mise en cause d’un de leur collègue,

Dénonce et condamne des pratiques d’un autre âge qui à l’évidence ne concourent pas à l’exercice serein de la fonction arbitrale,

Se réserve le droit d’attaquer par toutes voies de droit appropriées l’utilisation qui pourrait être faite de ces témoignages extorqués dans de telles conditions,

En appelle, au vu de tous ces éléments et des dysfonctionnements qui ont eu cours tout au long de la saison dans la gestion managériale des officiels, à une évolution majeure de la gouvernance des arbitres évoluant dans les compétitions de la Ligue du Football Professionnel.

Le SAFE, depuis plusieurs mois, dénonce une gestion autocratique des arbitres de Ligue 1 et Ligue 2 et avait notamment évoqué en mars 2015 avec le Président de la Fédération Française de Football (ndlr : Noël Le Graët) la fracture grandissante au sein de la population arbitrale qui s’est confirmée ces dernières semaines.

Paris, le 21 mai 2015

Président du S.A.F.E

M. Stéphane LANNOY

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant