Arafat : sa veuve «bouleversée» après la conclusion des experts français

le
0
Contrairement à leurs homologues suisses, ils ont conclu à une mort naturelle et non à un empoisonnement de Yasser Arafat.

«On a perdu une bataille mais pas la guerre», lance Souha Arafat. La veuve du défunt leader palestinien vient d'apprendre que, de l'avis des experts mandatés par la justice française, Yasser Arafat est mort d'une cause naturelle et non d'un empoisonnement, comme le privilégiait un rapport d'experts suisses publié il y a quelques semaines.

«Je suis bouleversée par ces contradictions», ajoute-t-elle dans le bureau de son avocat Me Pierre Olivier Sûr, lors d'une conférence de presse tenue mardi en fin de journée. «Que faut-il penser?» s'interroge la veuve du leader palestinien, mort dans un hôpital parisien en novembre 2004 d'une mystérieuse maladie.

Pourtant experts suisses et français partent d'un même constat: il y avait dans le corps de Yasser Arafat du polonium, substance radioactive hautement toxique, en dose supérieure à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant