Arabie saoudite-L'EI revendique un nouvel attentat anti-chiite

le , mis à jour à 18:09
0

* Une voiture explose durant la prière de midi * Deuxième attentat de ce genre en une semaine (Actualisé avec précisions) par Sami Aboudi ABOU DHABI/DUBAI, 29 mai (Reuters) - L'Etat islamique a revendiqué un attentat à l'explosif qui a tué quatre personnes vendredi aux abords d'une mosquée chiite à Dammam dans l'est de l'Arabie saoudite, deuxième attentat revendiqué par le groupe fondamentaliste sunnite en une semaine. Selon le ministère saoudien de l'Intérieur, une voiture a explosé devant la mosquée d'al Anoud à Dammam durant la prière de la mi-journée. Selon des témoins, un kamikaze déguisé en femme, qui cherchait à entrer, s'est fait sauter sur le parking de la mosquée après avoir rebroussé chemin quand les gardiens l'ont empêché d'entrer. Selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur cité par l'agence de presse saoudienne SPA, la voiture a explosé, mettant le feu aux voitures derrière elles, au moment où des policiers intrigués se dirigeaient vers le véhicule suspect. Quatre personnes sont mortes dont le conducteur présumé du véhicule. Des habitants ont fait circuler des images du corps d'un homme qui semble être le kamikaze ainsi que des images de nuages de fumée noire s'élevant d'un parking devant la mosquée. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent les gens à l'intérieur surpris et choqués par le bruit de l'explosion à l'extérieur du bâtiment. Dans un message sur Twitter, l'EI indique que le kamikaze ayant perpétré l'attentat comme étant Abou Djandal al Djizraoui et a affirmé qu'il avait réussi à atteindre son objectif malgré des mesures de sécurité renforcées. Vendredi dernier, l'Etat islamique a revendiqué un attentat contre une mosquée chiite du village de Kadih près de la ville d'al Katif qui a fait au moins 21 morts et près de 100 blessés. ID:nL5N0YD2PT Les chiites saoudiens vivent pour la plupart dans l'est du pays. L'Etat islamique reconnaît ouvertement qu'il essaie d'attiser la confrontation entre communautés pour accélérer le renversement de la dynastie des Saoud au pouvoir à Ryad. Il a appelé les jeunes sunnites saoudiens à attaquer des cibles chiites. Après l'attentat de vendredi dernier, certains commentateurs en Arabie saoudite ont indiqué que le royaume n'avait pas suffisamment sévère pour réprimer les attaques contre les chiites qui circulent sur internet. (Sami Aboudi et Maha El Dahan avec Omar Fahmy au Caire; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant