Arabie saoudite : 7 civils tués par un tir de roquette venu du Yémen

le
0
Yemeni army armoured personnel carriers are seen outside Yemen's southern city of Zinjibar before army forces took it over from militants August 14, 2016. REUTERS/Stringer EDITORIAL USE ONLY. NO RESALES. NO ARCHIVE
Yemeni army armoured personnel carriers are seen outside Yemen's southern city of Zinjibar before army forces took it over from militants August 14, 2016. REUTERS/Stringer EDITORIAL USE ONLY. NO RESALES. NO ARCHIVE

Il s’agit du plus grand nombre de morts dans le pays depuis que ce dernier a pris la tête, en mars 2015, d’une coalition militaire arabe qui soutient le président yéménite contre les rebelles chiites Houthis.

Mardi 17 août, sept civils ont été tués en Arabie saoudite, dans la ville de Najran, au sud du pays, par une roquette tirée depuis le Yémen voisin par des rebelles Houthis, a annoncé la défense civile saoudienne, citée par l’agence de presse officielle SPA.

Il s’agit du plus grand nombre de civils tués en Arabie saoudite depuis que ce pays a pris la tête, en mars 2015, d’une coalition militaire arabe qui intervient en soutien au président yéménite contre les rebelles chiites Houthis.

Le tir de roquette « a tué quatre citoyens saoudiens et trois résidents » en Arabie saoudite, a indiqué le porte-parole de la défense civile à Najran, sans préciser la nationalité des trois ressortissants. Il a touché une zone commerciale où sont situés de nombreux garages automobiles.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré le sol couvert de débris sur une large zone. « Najran est triste et blessée aujourd’hui », a indiqué à l’AFP un habitant de la ville. « Nous sommes inquiets, mais nous n’avons pas peur », a-t-il ajouté.

Plus de 100 civils et soldats ont été tués en Arabie saoudite depuis mars 2015.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant