Aquilino Morelle démissionne de son poste de conseiller à l'Elysée

le
3
Aquilino Morelle démissionne de son poste de conseiller à l'Elysée
Aquilino Morelle démissionne de son poste de conseiller à l'Elysée

Aquilino Morelle n'a pas résisté 24 heures. Ce vendredi, en milieu de journée, le conseiller de François Hollande a annoncé sa démission de son poste à l'Elysée, au lendemain d'un article de Mediapart. Il est accusé par le site de conflit d'intérêts, après avoir collaboré avec un laboratoire pharmaceutique danois quand il était encore inspecteur de l'lgas en 2007. «Je veux redire que je n'ai commis aucune faute. Je n'ai jamais été en situation de conflit d'intérêts», a-t-il affirmé à l'AFP. Mais il souhaite «mettre fin à (ses) fonctions pour être entièrement libre de répondre (aux) attaques».

Aquilino Morelle s'est rendu ce matin à Matignon pour rencontrer le Premier ministre. Selon Eric Hacquemand, journaliste au Parisien qui cite l'entourage du chef du gouvernement, «Manuel valls lui a conseillé de quitter le cabinet de Hollande afin de répondre librement aux questions des journalistes.»

#Morelle "#valls lui a conseillé de quitter le cabinet de #Hollande afin de répondre librement aux questions des journalistes" (entourage)? eric hacquemand (@erichacquemand) April 18, 2014

Une démission «saluée» par le député PS Olivier Faure, nouveau porte-parole du Parti socialiste. «Aquilino Morelle (...) continue à se défendre de ce qui lui ai reproché et si il y a eu une situation de conflit d'intérêt il doit maintenant en répondre mais c'est à lui de faire la démonstration que cette situation ne l'a jamais placé en délicatesse avec le Droit», explique-t-il à RTL. «C'est une affaire qui redevient privée, la République, elle, est exemplaire : à chaque fois que des faits sont reprochés, ou commis, il y a une sanction, une décision qui est prise et qui permet de préserver la moralité publique. Voilà ce qui me parait être respecté une fois encore, par le Président de la République, qui n'a pas traîné dans la décision.»

Peu après l'annonce de la démission, Le Monde a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 18 avr 2014 à 14:25

    Psdi étant momentanément abs, on peut essayer de combler ce vide…notamment en disant que nos deux partis politiques UMP/PS, c’est bonnet blanc et blanc bonnet…et qu’ils ont tous deux autant de casseroles à leurs basques, et qu’ils se conduisent comme des mafieux, rentiers de l’Etat à VIE, avec retraites chapeaux de plus de 200 000€/ AN…C’est cela qu’il faut dénoncer sur tous les forums …Veuve Guillotin, réveille toi, ça URGE !!!...

  • M1531771 le vendredi 18 avr 2014 à 14:00

    Oh, il doit bien avoir un ou deux plans B !

  • M940878 le vendredi 18 avr 2014 à 12:50

    la chasse est tirée , à qui le tour ?