Aquilino Morelle à Hollande : «Tu m'abandonnes, tu es vraiment un salaud»

le
7
Aquilino Morelle à Hollande : «Tu m'abandonnes, tu es vraiment un salaud»
Aquilino Morelle à Hollande : «Tu m'abandonnes, tu es vraiment un salaud»

Le parquet national financier a ouvert vendredi une enquête préliminaire visant l'ancien conseiller politique de François Hollande, Aquilino Morelle, pour ses liens passés avec des laboratoires pharmaceutiques. Mais rien n'avait filtré avant mardi. Dans une longue enquête parue jeudi, Mediapart avait affirmé que  le conseiller avait été rémunéré par un laboratoire danois, alors même qu'il travaillait à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Aquilino Morelle a finalement démissionné vendredi pour «être entièrement libre de répondre» aux «attaques» le visant et «ne pas gêner l'action du président de la République». Il aurait reproché à ce dernier son absence de soutien après les révélations de Mediapart. «Alors qu'il y a des chiens après moi, tu m'abandonnes. Tu es vraiment un salaud !», aurait-il déclaré au chef de l'Etat, d'après plusieurs médias qui citent le «Canard Enchaîné».

Menées sous la direction du procureur de la République, les enquêtes préliminaires bénéficient de moyens limités, en comparaison avec les informations judiciaires sous la houlette d'un juge d'instruction. «Il va pouvoir se défendre», s'est félicité le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale Bruno Le Roux. «Cette affaire doit nous conduire une bonne fois pour toutes à éviter tout conflit d'intérêt», a-t-il poursuivi sur BFMTV.

Enarque, Aquilino Morelle avait intégré en 1992 le corps des inspecteurs de l'Igas. Mais, en 2007, il entame en parallèle une collaboration avec Lündbeck, un laboratoire danois qui lui aurait rapporté 12 500 euros hors taxe. Ce qui est rigoureusement interdit par la loi qui stipule que «les fonctionnaires et agents non titulaires de droit public consacrent l'intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées. Ils ne peuvent exercer à titre professionnel une activité privée lucrative, de quelque nature que ce soit». ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfouche2 le mercredi 23 avr 2014 à 15:00

    le PS c est Dallas , mais en mieux , parce qu ils sont tellement c.o.n.s qu on se marre même si à la sortie c est nous qui payons pour leurs co.ne.ri.es

  • miez1804 le mercredi 23 avr 2014 à 11:43

    T'attendait quoi d'un pa.ra.ssi.te qui n'a jamais rien fait a part s'occuper de son c.l au fres des cons-tribuables?!

  • M931269 le mercredi 23 avr 2014 à 09:34

    ......sous un regard bonace et bienveillant .....notre président normal 1er taille dans le vif ! pas ou plus de copains de longue date ! on élimine froidement ! Ah les socialauds , depuis 2 ans c'est un vrai roman feuilleton !....il est vrai qu'ils sont."irréprochables "Une nouvelle élection approche et l'acte 2 va sonner pour ces malfrats de la politique

  • pichou59 le mercredi 23 avr 2014 à 09:32

    il n'est pas le seul : pas vu pas pr is

  • M6418959 le mercredi 23 avr 2014 à 08:46

    A qui le tour? Ah ça ira, ça ira, les socialistes à la lanterne.......(chanson sous la révolution)

  • blackmax le mercredi 23 avr 2014 à 03:20

    Le tueur mou a encore frappé !

  • mlaure13 le mercredi 23 avr 2014 à 00:40

    Ce qu'il dit de François, c'est sur...mais cela n'enlève rien que lui aussi est un sa-laud...Dis moi qui tu fréquente et je te dirais qui tu es ?!!!...