Aqmi revendique l'attaque contre une base de l'Onu à Tombouctou

le
0
    BAMAKO, 6 février (Reuters) - Al Qaïda au Maghreb islamique 
(Aqmi) a revendiqué l'attaque lancée vendredi contre une base de 
l'Onu à Tombouctou, dans le nord du Mali, rapporte 
l'organisation Site, spécialisée dans la surveillance des sites 
islamistes. 
    Selon les autorités de Bamako, l'attaque contre un ancien 
hôtel reconverti en QG onusien, pratiquement inoccupé, a fait 
quatre morts dans les rangs des assaillants et un dans celui de 
l'armée malienne.   
    Dans un communiqué, Aqmi affirme que "trois héros (...) ont 
réussi à pénétrer dans l'Hôtel Palmeraie, situé dans le centre 
de Tombouctou, et qui a été transformé en quartier général par 
les forces d'oppression injustement appelées 'gardiens de la 
paix'". 
    Tombouctou avait été l'une des premières villes capturées en 
2012 par les djihadistes lors de leur offensive dans le nord du 
Mali. Ils en ont été chassés un an plus tard par l'intervention 
militaire française. 
     
 
 (Souleymane Ag Anara à Niamey; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant