«Aqmi ne tolère pas les mariages mixtes»

le
0
INTERVIEW - Spécialiste d'al-Qaida, Mathieu Guidère, l'auteur des Nouveaux Terroristes (Autrement) explique les raisons de la prise en otage et de l'exécution de deux Français au Niger.

Le FIGARO. - Que signifie cette nouvelle prise d'otages?

Mathieu GUIDÈRE. - Elle entre dans une dynamique de vengeance enclenchée en juillet 2010 par le raid franco-mauritanien destiné à libérer Michel Germaneau. Cette intervention militaire s'était soldée par la mort de l'otage français et de sept djihadistes. Ces combattants appartenaient à des clans réclamant la «diyya», c'est-à-dire le prix du sang, en l'occurrence des compensations financières. C'est une loi codifiée par l'islam. Le rapt de cinq Français à Arlit en septembre dernier entrait dans cette logique tribale de vengeance. L'opération d'Arlit visait explicitement à s'emparer de sept Français en contrepartie des sept djihadistes tués. L'objectif était d'«indemniser» les familles de ces derniers grâce aux rançons. Mais il manquait deux otages français. L'opération commando menée vendredi soir à Niamey visait probablement à enlever les deux Français manquants. Le restaurant Le Toulousain é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant