Aqmi diffuse une vidéo montrant une exécution pour espionnage

le
0
    NOUAKCHOTT, 8 décembre (Reuters) - Al Qaïda au Maghreb 
islamique (Aqmi) a diffusé lundi une vidéo censée montrer les 
aveux de trois hommes accusés d'espionnage pour le compte de la 
Mauritanie et de l'armée française, et l'exécution de l'un 
d'entre eux. 
    Aqmi a été chassé du nord du Mali par les forces françaises 
en 2013. De même que deux autres organisations islamistes, Aqmi 
a revendiqué l'attaque de l'hôtel Radisson Blu à Bamako le 20 
novembre, qui a fait 20 morts, dont bon nombre d'étrangers. 
    Dans une vidéo de 22 minutes intitulée "Les traîtres", Aqmi 
montre trois personnes qui, selon lui, ont communiqué des 
renseignements aux armées mauritanienne et française dans le 
nord du Mali depuis 2006 au moins. 
    L'armée mauritanienne n'a pas réagi à l'information et les 
forces françaises n'ont pas répondu à une demande de réaction. 
    "Celui qui est coupable de trahison doit se repentir avant 
qu'il ne soit trop tard", entend-on dans la vidéo, en arabe. 
    Toujours sur cette vidéo, on voit un homme que l'on fait 
descendre d'un pick-up et qui est abattu d'une balle dans la 
tête. La nationalité des trois hommes n'est pas mentionnée dans 
la vidéo, pas plus que l'endroit et la durée de leur détention. 
 
 (Kissima Diagana; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant