Aqmi annonce avoir exécuté un otage français

le
0
Un homme, présenté comme un porte-parole d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), affirme que Philippe Verdon, enlevé fin 2011, a été tué en représailles à l'intervention française au Mali. Paris ne confirme pas.

Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) affirme avoir exécuté l'otage français Philippe Verdon en représailles à l'intervention française au Mali, a annoncé l'agence de presse ANI (Agence Nouakchott d'Information). Cette agence privée mauritanienne citait mardi soir un dénommé «al-Qairawani», présenté comme un porte-parole d'Aqmi, qui a affirmé que Philippe Verdon, qualifié d'«espion», a été décapité le 10 mars «en réponse à l'intervention de la France dans le nord du Mali». «Le président français (François) Hollande est responsable de la vie des autres otages français», a-t-il menacé.

Pour l'heure, Paris ne confirme pas la mort de l'otage. «Nous vérifions, nous n'en savons pas plus pour le moment», a déclaré le porte-parole du ministère français ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant