Après Villeneuve-sur-Lot, les socialistes se divisent sur le Front républicain

le
1
VIDÉO- Au lendemain de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, les socialistes se divisent sur la pertinence du Front républicain. A gauche, de nombreuses voix s'élèvent aussi pour appeler à un changement de politique.

Gueule de bois au PS. Les socialistes se divisent au lendemain du second tour des élections législatives partielles de Villeneuve-sur-Lot, qui a vu la victoire du candidat de l'UMP (avec 53,76 % des voix). Ce dernier s'est imposé face au candidat du FN, qui a obtenu 46,24 % des voix. Le candidat socialiste avait été éliminé de la course dès le premier tour. Le bon score du FN, qui a gagné plus de 7000 voix entre les deux tours, a fait l'effet d'une douche froide à gauche, où l'on s'est interrogé dès dimanche soir sur la pertinence du front républicain. Comme il le fait habituellement, le PS avait appelé à voter contre le FN dès le soir du premier tour, dimanche dernier. Mais, sur place, les responsables socialistes ne cachaient pas leu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4369955 le lundi 24 juin 2013 à 12:19

    La plupart de la droite et la plupart de la gauche sont pour le libéralisme, contre le protectionnisme, contre les frontières, pour l'Europe et les journalistes feignent de s'étonner que le FN monte et qu'il n'y a plus de front républicain ... il est grand temps messieurs les journalistes de laisser aussi la parole a des gens de droite comme de gauche qui sont antilibéraux et contre l'Europe pas seulement à Marine : Chevenement, Dupont-aignant et d'autres ...