Après Villeneuve, les langues se délient à l'UMP

le
0
Au lendemain des résultats de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, l'ancien ministre UMP Hervé Novelli relance l'inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

L'électrochoc provoqué par le score du FN au second tour de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot a ouvert la boîte de Pandore à gauche, libérant la parole de tous ceux qui jugent que la première année du quinquennat n'a pas été à la hauteur des attentes. Et s'il ouvrait aussi la boîte de Pandore à droite? L'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui avait appelé dès le lendemain de l'élection présidentielle de 2012 au droit d'inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy, avait été peu suivi à l'UMP. Mais au lendemain d'un scrutin très serré entre les candidats de l'UMP et du FN (l'UMP l'a finalement emporté avec 53,76 % des voix), les langues commencent à se délier.

C'est le libéral Hervé Novelli qui ouvre le feu: dans le quotidien L'Opinion, daté de mardi, l'anci...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant