Après Tinder, place à Binder, la rupture 2.0

le
0
Binder, le Tinder des ruptures amoureuses.
Binder, le Tinder des ruptures amoureuses.

 

"Il est temps qu?ils comprennent le message." C?est le slogan éloquent de Binder, le jumeau maléfique du site de rencontre à succès Tinder. Avis aux dégonflés : il est désormais possible de rompre grâce à une application mobile. En quelques clics, Binder permet de larguer sa moitié, moyennant des prétextes saugrenus préparés par des coachs en séduction d'un nouveau genre. Une manière impersonnelle de placer celui ou celle dont on ne veut plus "à la corbeille".

"You're binned"

"Ce n?est pas moi, c?est vraiment toi", "J?ai l?impression de vivre dans un cauchemar dont je n?arrive pas à me réveiller". Pour que l?intéressé(e) reçoive pareilles confidences, il suffit d'entrer son nom et son numéro de téléphone dans la plateforme, sans oublier d?indiquer son genre.

L?utilisateur sélectionne ensuite le message de rupture de son choix parmi la multitude d?exemples proposés. Avec, pour singulière conclusion, "you?re binned". Autrement dit, "à la poubelle". Le tout sans jamais aborder, de front, la question de la séparation.

Le résultat semble satisfaire les abonnés, qui n?hésitent pas à témoigner à visage découvert sur la page d?accueil du site. "Cinq années d?enfer envolées grâce au pouvoir de mon index. Merci Binder !" ; ou encore : "J?étais sur le point de m?abandonner à une vie conjugale misérable. Grâce à Binder, je suis libre de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant