Après Taubira, Urvoas ne veut pas «bouleverser l'univers judiciaire»

le , mis à jour à 22:39
1
Après Taubira, Urvoas ne veut pas «bouleverser l'univers judiciaire»
Après Taubira, Urvoas ne veut pas «bouleverser l'univers judiciaire»

L'Elysée a annoncé ce mercredi matin la démission de Christiane Taubira du ministère de la Justice. La Garde des Sceaux était depuis des semaines en désaccord sur le projet de révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité. C'est un proche de Manuel Valls, Jean-Jacques Urvoas qui prend sa place. 

Depuis que la ministre de la Justice avait exprimé publiquement son opposition, de nombreux responsables politiques avaient jugé sa «situation intenable». Après sa démission, qu'elle explique par un «désaccord politique majeur», Christiane Taubira a expliqué que «parfois résister, c'est rester, parfois résister c'est partir». La droite qui en avait l'une de ses cibles préférées se réjouit de ce départ. A gauche, en revanche de nombreuses voix se désolent. 

Avec Jean-Jacques Urvoas, le ministère de la Justice ne devrait pas connaître de grands chamboulements. «Mon engagement sera de ne pas chercher à bouleverser l'univers judiciaire, mais à me concentrer sur la prise en charge du présent», a affirmé le nouveau garde des Sceaux lors de la passation de pouvoir mercredi après-midi.

De son côté, en Commission des lois, Manuel Valls a précisé en fin de matinée qu'il n'y aurait «aucune référence à la binationalité» dans la Constitution : ce sont tous les Français, y compris ceux n'avant pas de double nationalité, qui pourront perdre leurs droits civiques. Le Premier ministre a également annoncé que «l'extension de la déchéance de nationalité concernerait les crimes certes mais sans doute aussi les délits les plus graves». 

QUESTION DU JOUR. Souhaitez-vous que Christiane Taubira joue un rôle politique à l'avenir

VIDEO. Avec la démission de Taubira, le gouvernement est-il encore à gauche ?

VIDEO. Taubira : «Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur»

VIDEO. Christiane Taubira présidente de la République ? Ce qu'en pensent les Français ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 12 mois

    Elle incarne à peu près tout ce que je déteste : la cupidité, le mensonge, la haine, la détestation de notre histoire... j'en passe, il y en a trop !