Après Sodial, Lactalis annonce à ses producteurs une nouvelle basse du prix du lait

le
0

(Commodesk) Comme le redoutaient les producteurs et syndicats laitiers, la décision de baisser le prix du lait payé au producteur prise par la coopérative Sodiaal en septembre dernier semble servir de modèle à l'ensemble de la filière laitière.

C'est Lactalis, 2ème groupe agroalimentaire français derrière Danone, qui suit l'exemple de Sodiaal en annonçant le 20 septembre dernier à ses producteurs une baisse du prix du lait payé au producteur de 5¤/ 1 000 litres à partir du 1 er octobre.

Au cours de l'été, Lactalis avait déjà émis la possibilité  d' « aligner ses prix à la production sur son environnement concurrentiel et donc à activer rapidement la clause de sauvegarde prévue au contrat Producteur/Entreprise. » (Clause d'urgence qui autorise l'entreprise à ne pas respecter les accords de base avec les producteurs au nom de la défendre d'intérêts essentiels).

La baisse du prix du lait payé au producteur est « une décision qui revient à brader notre matière première » selon le syndicat laitier qui dénonce une hausse de prix injustifiable dans un contexte d'augmentation des coûts de production pour les producteurs. La FNPL, déterminée à s'attaquer à la décision de Lactalis, attend toujours une justification de la part de Sodiaal.

En septembre, le prix moyen du lait payé au producteur est passé à 308¤/1000 litres contre 325¤/1000 litres en juillet. Pour 2012, la hausse des couts de production est estimé en moyenne à  90¤/1000 litres.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant