Après Royal, Aubry visite les usines

le
0
La première secrétaire du PS et l'ex-candidate enchaînent à distance les déplacements sur le terrain.

De notre envoyé spécial à Calais et Lille

Terrain contre terrain. Deux jours après le déplacement de Ségolène Royal à Ris-Orangis (Essonne) pour condamner les licenciements boursiers, c'était au tour de Martine Aubry de se rendre jeudi dans les usines. «Je suis en campagne... pour l'industrie!» a éludé la première secrétaire du PS. C'était à Calais où elle visitait une usine Meccano en plaidant pour «une véritable politique industrielle» . À ses yeux, le fabricant de jouets est un exemple de relocalisation réussie. Face à la hausse des prix du pétrole, à l'allongement des temps de transport par bateau et à la hausse des salaires des ouvriers en Chine, la direction de Meccano a rapatrié 20% de sa production en France.

C'est, à une nuance près, la même problématique que dans l'usine de vélo B'Twin de Lille que Martine Aubry a visitée ensuite. Là, les fabricants n'avaient pas délocalisé, et c'est justement leur choix de rester en France qu'est ve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant