Après quatre années de baisse, la compétitivité française se stabilise

le
0

Après quatre années de baisse, la compétitivité française se stabilise
Après quatre années de baisse, la compétitivité française se stabilise

Malgré un contexte économique morose, la France reste compétitive. Le World Economic Forum (WEF) ne modifie pas la place du pays dans son classement pour l'année 2014-2015 : la France reste au 23ème rang sur les 144 Etats qui composent le panel.

Les éléments retenus en faveur de ce maintien ont été le choc de compétitivité annoncé par François Hollande, ainsi qu'une simplification attendue des démarches administratives pour permettre une plus grande flexibilité de l'environnement économique. Cette plus grande flexibilité pourrait permettre à terme d'enrailler la hausse du chômage. La France reste l'un des meilleurs pays de l'étude en termes de qualité des infrastructures et du système éducatif.

Malgré ces améliorations, le WEF note une dégradation de la situation fiscale du pays dont la dette publique reste toujours préoccupante malgré une légère réduction du déficit budgétaire.

Les trois pays occupant le haut du classement sont  la Suisse (en tête du classement pour la sixième fois consécutive), Singapour et les Etats-Unis. A noter aussi, au sein de la zone euro, la remontée des économies ayant connu des difficultés au cours des dernières années, notamment le Portugal (+15 places), la Grèce (+10 places) et l'Irlande (+3 places).

X. B.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant