Après Poitiers, le CFCM dénonce une escalade dans l'islamophobie

le
8

PARIS/BORDEAUX (Reuters) - L'occupation du chantier de la mosquée de Poitiers par des militants d'extrême-droite marque une "nouvelle escalade" au sein d'une multiplication récente des actes hostiles à l'islam, a estimé lundi Le Conseil français du culte musulman (CFCM).

"C'est un acte sans précédent dans ce pays", a déclaré lors d'une conférence de presse Mohammed Moussaoui, le président du CFCM, dont la mission est de représenter l'islam en France. "C'est la première fois qu'une mosquée est occupée de cette manière. Nous craignons que ce type d'actes se multiplient."

Samedi matin, plus de 70 manifestants avaient déployé sur le toit de la mosquée de Poitiers une banderole portant la mention "732, Génération identitaire", en référence à l'année où Charles Martel stoppa l'avancée des troupes musulmanes près de Poitiers.

Quatre des manifestants, présentés comme les animateurs du groupe, ont été mis en examen lundi et placés sous contrôle judiciaire, a annoncé le parquet de Poitiers.

Ils doivent répondre d'organisation d'une manifestation publique "n'ayant pas fait l'objet d'une déclaration préalable dans les conditions fixées par la loi" et de "provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée".

Ont également été retenus les chefs d'accusation de "vol et dégradations de biens commis en réunion et portant sur des tapis de prière appartenant à la mosquée".

Ce jeune mouvement proche du Bloc identitaire voulait ainsi protester contre "l'islamisation de la France" et attirer l'attention sur des revendications comme la mise en place d'un référendum national sur l'immigration et la construction de lieux de culte musulmans en France.

Mohammed Moussaoui, qui s'exprimait aux côtés d'Ahmed Jaballah, président de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), a demandé que Génération identitaire soit dissous, en faisant aussi allusion à une vidéo diffusée sur internet par le groupe et présentée comme une "déclaration de guerre" à l'islam.

Parmi les partis politiques, le PS et le PCF ont déjà demandé la dissolution du mouvement d'extrême droite, de même que chez les associations le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP).

"La condamnation est encore en dessous de ce qu'on peut espérer", a déclaré Ahmed Jaballah, chef de file de l'UOIF, proche de l'idéologie des Frères musulmans. "J'aimerais bien que l'islamophobie soit aussi présente dans leurs discours (que) le combat contre le racisme et l'antisémitisme."

Ahmed Jaballah a jugé que la communauté musulmane de Poitiers "qui vit en bon terme avec les autorités religieuses (...) et locales" avait réagi avec "sérénité" à l'incident, en ne prononçant "aucun mot" lors de l'évacuation par la police des occupants de la mosquée.

Julien Dury à Paris, Claude Canellas à Bordeaux, édité par Yann Le Guernigou et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M566619 le lundi 22 oct 2012 à 20:58

    Il y a escalade parce que les musulmans sont de plus en plus revendicatifs voire agressifs. Il n'y a pas de problème, que je sache, avec la communauté asiatique qui est un modèle d'intégration et de réussite scolaire et sociale. Quand les mahométans comprendront qu'il faut se faire discret pour être accepté, tout ira mieux.

  • chatnour le lundi 22 oct 2012 à 20:58

    Alors le CFCM finit par avoir raison malgré tout parce que l'exploitation islamo-gaucho-bobo-merlancho qui a été faite de l'épisode du chantier de Poitiers a probablement gagné encore quelques milliers ou dizaines de milliers d'arabophobes à la même cause ! La sagesse eut été de minimiser ce qui n'est qu'une alerte pertinente et bien anodine mais comme le dit @bordo : la phobie est une peur irrationnelle !

  • chatnour le lundi 22 oct 2012 à 20:53

    ...mais quand vous dites aux média, "on s'en fout, foutez-nous la paix avec ça, on ne veut pas d'images", il parait qu'on est ringard et que les gens en redemandent ! Alors ne soyons pas surpris entre ça, la viande hallal qu'on prétend nous imposer, etc ... c'est comme un chiffon rouge, à croire que tout est fait exprès pour nous faire rejeter d'autant plus ce qui n'est pas et ne sera jamais NOTRE CULTURE qui, faut-il le rappeler, est judéo-chrétienne depuis 2000 ans !

  • chatnour le lundi 22 oct 2012 à 20:49

    Contrairement aux assertions du CFCM, il n'y a pas d'islamophobie stricto sensu mais bien plutôt une arabophobie dont l'islamophobie n'est qu'une variante tant l'islam est présent pour ne pas dire envahissant. Surexploités par les média rampants et des politiques avides de clientélisme, l'islam est surexposé et surexploité, outré et de fait, conduit à ce qui ressemble à de l'islamophobie ! D'autre part, il n'aurait pas fallu surexploiter médiatiquement le 11 septembre 2001, Al Quaïda, Merah ...

  • LeRaleur le lundi 22 oct 2012 à 20:41

    Un musulman est une personne qui suit le Coran, entre autres. Un musulman de bonne volonté, ça n'existe pas ; la preuve, ils ne disent rien, et pour cause. Sinon ils seraient mis au pas par la police religieuse musulmane.

  • M6197799 le lundi 22 oct 2012 à 20:28

    Le CFCM a raison de condamner cette attaque, même si elle est plus symbolique que matérielle. Le CFCM se grandirait s'il faisait des conférences de presse pour condamner énergiquement tous les actes des islamistes. L'islamisme radical ne peut être combattu que par les musulmans de bonne volonté.

  • bordo le lundi 22 oct 2012 à 20:17

    L'acte de Mohammed Merah n'est-il pas un peu plus grave et sans précédent que des histoires de banderoles et de tapis ?

  • bordo le lundi 22 oct 2012 à 20:16

    Et que pense le CFCM de la Francophobie ? et de la Judéophobie ? et de l'Homophobie ? Cela fait beaucoup de phobies (peur irrationnelle). Sont-ce des enfants musulmans qui sont assassinés en France ou des français de religion juive ?