Après Noël, les tablettes et les smartphones sont les stars de la revente

le
0
Les cadeaux high-tech sont omniprésents au pied du sapin. Mais ils ne font pas toujours l'unanimité. Un site spécialisé dans la revente de ces produits a constaté une hausse de 80% des rachats, dès le lendemain de Noël.

Le succès des smartphones et des tablettes en guise de cadeau de Noël n'est plus à prouver depuis des années: en novembre dernier, une étude réalisée par l'institut Gfk avait pronostiqué pas moins de 4,3 millions de ventes pour ces deux produits phares. Un chiffre record. En revanche, ce succès des ventes ne se traduit pas systématiquement par un succès auprès de celui ou celle qui reçoit le cadeau! Ainsi, le site Love2recycle.fr, expert en rachat et recyclage de mobiles, a constaté sur son site une augmentation de 80% des rachats de produits le 26 décembre 2013, par rapport au reste du mois de décembre.

Il y a peu, un sondage rapportait que les Français n'hésitaient plus, désormais, à revendre leurs cadeaux de Noël, 60% d'entre eux assumant complètement ce geste. Christian Laffarère, directeur général du site Love2recycle.fr, explique ce «pic des rachats» dès le lendemain de Noël: «Tandis que le rythme de renouvellement d'appareils mobiles s'accroît, les modèles rendus obsolètes sont bien souvent en très bon état de marche, voir quasi neufs pour certains d'entre eux!» Ainsi, le modèle de smartphone le plus repris sur le site est l'iPhone 4S d'Apple (en vente depuis 2011).

Nouvelle tendance sur le marché de la revente: l'arrivée des tablettes tactiles d'occasion, qui viennent se greffer au marché - déjà en plein essor en France - des mobiles et smartphones. À l'instar de ces derniers, les tablettes sont en permanence renouvelées par les innovations technologiques, ce qui rend leur obsolescence de plus en plus rapide. Démocratisées il y a à peine deux ans, elles occupent désormais une place importante dans les foyers Français: selon une étude Médiamétrie publiée en août 2013, près d'un foyer Français sur quatre possède une tablette, un chiffre qui a plus que doublé en un an.

La revente de cadeaux - et d'objets high-tech - n'est donc plus tabou. En période de crise, ces reventes post-Fêtes constituent une manne financière non négligeable. «Les Français ont réellement pris conscience de la valeur qu'ils représentaient sur le marché de l'occasion, et ne se privent plus de cette source de revenus complémentaire!», analyse Christian Laferrere, directeur général de Love2recycle.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant