Après Moody's, S & P pousse Paris à réformer

le
0
L'agence de notation, qui avait déjà dégradé la France en janvier dernier, a confirmé sa note hier. Elle salue les mesures prises pour la compétitivité, mais n'exclut pas une nouvelle baisse si le marché du travail n'évolue pas.

Quelques jours à peine après que Moody's eut dégradé la France, Standard & Poor's a décerné hier un bon point à l'Hexagone. L'agence de notation qui - la première - avait privé la France de son AAA en janvier dernier a décidé, après nouvel examen de la situation du pays, de maintenir sa note AA +.

L'agence justifie sa confirmation par «le fait que le gouvernement français est déterminé à mener des réformes budgétaires et structurelles, s'appuyant sur les mesures déjà annoncées pour renforcer le potentiel de croissance économique». Et de citer le pacte de croissance présenté par Jean-Marc Ayrault - dont le principal dispositif consiste en un crédit d'impôt pour redonner de l'oxygène aux entreprises - et les ­mesures pri...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant