Après les smartphones, Google étend Android aux montres, voitures et télés

le
0
Après les smartphones, Google étend Android aux montres, voitures et télés
Après les smartphones, Google étend Android aux montres, voitures et télés

Le géant de l'internet Google étend à la télévision, aux montres et aux voitures connectées son système d'exploitation Android, qui équipe déjà 80% des smartphones dont il a présenté mercredi un modèle bon marché."Nous avons commencé à étendre notre plate-forme au-delà du mobile", a déclaré Sundar Pichai, vice-président de Google, en dévoilant mercredi les ambitions du groupe de Mountain View (Californie) lors de la très attendue conférence annuelle des développeurs à San Francisco.L'écosystème Android et son pendant dédié aux objets connectés, Android Wear, vont équiper leurs premières montres, dont les utilisateurs auront accès à des applications proposées par Google.Les groupes sud-coréens LG et Samsung ont ainsi développé sous Android Wear les montres intelligentes G (LG) et Gear Live (Samsung), qui seront disponibles dès jeudi sur la boutique en ligne Google Play. La montre intelligente de Motorola, la Moto 360, qui sortira d'ici la fin de l'année, sera elle aussi équipée d'un système d'exploitation Android."Ce sont les trois premières montres (avec Android), mais beaucoup reste à venir", a annoncé M. Pichai.Google a aussi dévoilé une version de son système d'exploitation destinée aux voitures connectées, Android Auto.L?objectif est de permettre aux constructeurs automobiles d'intégrer Android à leurs voitures afin de permettre au conducteur d'utiliser des services en ligne et son smartphone de manière sécurisée, par des commandes vocales.Le conducteur n'aura qu'à relier son smartphone à sa voiture pour transposer l?affichage de son téléphone sur l?écran de la voiture.Google a indiqué avoir déjà signé une alliance avec des constructeurs, dont l'Allemand Audi. Android Auto devrait être disponible d'ici la fin de l'année.Google a aussi lancé mercredi Android TV, censé faire oublier l'échec de la Google TV. Contrôlée à la voix ou via un smartphone ou une montre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant