Après les exécutions, Canberra rappelle son ambassadeur en Indonésie

le
0

SYDNEY, 29 avril (Reuters) - Le Premier ministre australien, Tony Abbott, a annoncé mercredi qu'il rappelait l'ambassadeur d'Australie en poste à Djakarta, après l'exécution par l'Indonésie de deux ressortissants australiens qui avaient été condamnés à mort pour trafic de drogue. L'exécution des deux Australiens, Myuran Sukumaran et Andrew Chan, a représenté un acte "cruel et inutile", a-t-il estimé. Huit condamnés - sept étrangers et un Indonésien - ont été passés par les armes aux premières heures de mercredi pour trafic de drogue. "Nous respectons la souveraineté de l'Indonésie mais nous déplorons ce qui a été fait, qui ne peut passer dans l'indifférence", a dit le Premier ministre aux journalistes à Canberra. "Je tiens à souligner que la relation liant l'Australie et l'Indonésie est très importante, mais vient de pâtir de ce qui a eu lieu ces dernières heures", a-t-il ajouté. La ministre des Affaires étrangères australienne, Julie Bishop, a précisé que l'ambassadeur d'Australie à Djakarta, Paul Gibson, regagnerait l'Australie à la fin de la semaine. (Jane Wardell; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant