Après les Bric, les Vicata...

le
0
(NEWSManagers.com) - On connaissait les Bric, l' acronyme désignant le Brésil, la Russie, l' Inde et la Chine. Pour CMC Markets, c' est maintenant au tour des " Vicata" - pour Vietnam, Indonésie, Colombie, Argentine, Turquie et Afrique du Sud - de s' inviter dans les portefeuilles des investisseurs.
Jusqu' ici, l' attrait pour les marchés émergents s' est essentiellement porté sur les quatre pays composant l' acronyme BRIC (Brésil, Russie, inde et Chine). " Or ceux-ci, désormais " émergés" , commencent à être confrontés à de réels problèmes de compétitivité (renchérissement de leurs devises, inflation salariale, tensions sociales, excès d' investissement?). Bref, s' ils gardent un potentiel significatif de performance à long terme, ces pays portent désormais les germes d' une nouvelle phase de corrections techniques et plus généralement, d' une volatilité accrue. De ce point de vue, la récente rechute de leurs marchés boursiers pourrait perdurer" , commente CMC Markets, courtier en CFD. Mais un deuxième cercle de pays émergents pourrait prendre le relais.

Il s' agit donc du Vietnam, de l' Indonésie, de la Colombie, de l' Argentine, de la Turquie et de l' Afrique du Sud. " Tout comme leurs prédécesseurs il y a quelques années, ceux-ci captent une part croissante de la production mondiale, tandis que leurs devises ne sont pas encore surévaluées. D' où un afflux programmé d' investissements à destination de ces pays et une valorisation attendue des marchés et des devises locales" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant