Après les attentats, François Hollande veut refonder l'Ecole

le
7
FRANÇOIS HOLLANDE VEUT REFONDER L'ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE
FRANÇOIS HOLLANDE VEUT REFONDER L'ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE

PARIS (Reuters) - François Hollande a annoncé mercredi un plan pour faire en sorte que l'Education nationale transmette mieux les valeurs républicaines, au premier rang desquelles la laïcité, après les attentats djihadistes qui ont fait 17 morts début janvier.

"Je veux ouvrir devant vous l'acte deux de la refondation de l'Ecole", a dit le chef de l'Etat, qui présentait ses voeux au monde éducatif à l'université de la Sorbonne.

Il a dévoilé les grands axes du plan que la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, doit présenter jeudi.

De nouveaux programmes d'éducation morale et civique sont annoncés pour la rentrée 2015, de la primaire à la terminale, en appui de la Charte de la laïcité instaurée en 2013.

Il s'agit de "renforcer la transmission aux élèves des valeurs républicaines", a déclaré François Hollande, en souhaitant que la journée de la laïcité, le 9 décembre, soit célébrée dans tous les établissements scolaires.

Les professeurs seront mieux formés à l'enseignement de ces valeurs.

François Hollande a en outre appelé à ne pas "fermer les yeux" et à aller "à la racine" des incidents qui ont émaillé la minute de silence observée en mémoire des 12 victimes de Charlie Hebdo dans les établissements scolaires.

Le ministère de l'Education a recensé quelque 200 incidents, dont 40 ont été signalés à la police et à la justice.

"L'école doit être un sanctuaire de civilité", a déclaré François Hollande, qui a dit vouloir renforcer l'autorité des professeurs et le respect des règlements, pour les élèves et leurs parents.

Afin que l'école ne se replie pas sur elle même, il a annoncé la constitution de "réserves citoyennes", composées de journalistes, d'avocats ou d'acteurs culturels pour venir en appui aux écoles pour certaines actions pédagogiques, notamment sur l'actualité.

D'autres initiatives seront prises pour mieux former les jeunes à décrypter l'information émise par les médias.

(Julien Ponthus, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 21 jan 2015 à 21:11

    On va l'appeler Charlie

  • charleco le mercredi 21 jan 2015 à 21:10

    ou pour Charlemagne

  • charleco le mercredi 21 jan 2015 à 21:09

    Maintenant, il se prend pour Jules Ferry.

  • vette350 le mercredi 21 jan 2015 à 20:56

    et la parole socialos dans toute sa splendeur....! un sanctuaire de la civilité....bi sounours démagogue incapable.

  • vette350 le mercredi 21 jan 2015 à 20:45

    après 2600 flics de plus, payés a vie il va nous rajouter des instits et des pions a vie aussi. ou va t on ?

  • mark92 le mercredi 21 jan 2015 à 19:53

    La meilleure solution: suppression des allocations pour les familles de l'auteur d'incivilités. Plus de RMI, de RSA....Tout rentrera dans l'ordre et la sécu ne séra plus en déficit.

  • j.delan le mercredi 21 jan 2015 à 19:50

    Depuis 1968 la gauche sabote l'école et il est douteux que les blas-blas de notre A.N.E. y change quoi que ce soit : il faut au moins une génération mais avec d'autres enseignants qui.........n'existent pas à ce jour, ou si peu.