Après les attentats, comment le stade de France se prépare

le
0
Le stade de France, quelques jours après les attentats. Pour la première fois depuis le drame, une rencontre sportive s'y déroule ce samedi avec le match de rugby France-Italie.
Le stade de France, quelques jours après les attentats. Pour la première fois depuis le drame, une rencontre sportive s'y déroule ce samedi avec le match de rugby France-Italie.

Les images sont encore présentes dans l'esprit de la majorité des Français. Le 13 novembre dernier, après un peu plus de vingt minutes de jeu, une détonation forte résonne au stade de France. Patrice Evra tourne la tête, comme abasourdi par le bruit. Le match se déroule jusqu'à son terme alors que sur le parvis, trois hommes viennent de faire sauter leur ceinture d'explosifs. Une personne est décédée, plusieurs ont été blessées au cours de cette dramatique soirée.

Une fouille avant d'arriver au stade

Trois mois plus tard, des dizaines de milliers de personnes sont attendues au stade de France alors que les Bleus ? ceux du rugby cette fois-ci ? reçoivent l'Italie pour le début du tournoi des 6 Nations. Un match hautement symbolique (le président de la République a d'ailleurs annoncé sa venue) où la sécurité est hissée au rang de priorité. « Avant, nous avions l'habitude de surveiller les hooligans. Désormais, nous sommes focalisés sur la prévention d'un acte terroriste », acquiesce Laurent Simonin, chef de l'état-major à la préfecture de police, en charge de la sécurité aux abords du stade de France.

Alors qu'un match de rugby nécessite traditionnellement une centaine de représentants des forces de l'ordre, ils seront environ trois cents ce samedi. La préfecture va en effet établir un périmètre de sécurité extérieur : personne ne pourra accéder sur l'esplanade du stade de France...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant