Après le rebond de l'an dernier, Axa IM veut accélérer sa croissance en 2011

le
0
(NEWSManagers.com) - " Notre modèle est aujourd'hui en place" , a souligné le 2 mars le directeur général d' Axa IM (actifs sous gestion de 516 milliards d'euros à fin 2010), Dominique Carrel-Billiard, à l'occasion d'un point de presse. Pour parachever le modèle, l'intégration de Rosenberg, déjà en cours, sera la dernière brique à fixer, a-t-il ajouté. Mais, pour Dominique Carrel-Billiard, ce modèle construit ces dernières années a d'ores et déjà fait ses preuves.

Les résultats de l'an dernier sont là pour le montrer. Les performances des investissements sont supérieures à leurs benchmarks, les meilleurs résultats étant à mettre sur le compte d'axa Framlington et d' Axa Fixed Income. La collecte nette, hors Axa Rosenberg qui accuse une décollecte nette de de plus de 29 milliards d'euros, s'est inscrite à 9,2 milliards d'euros, dont 15 milliards pour le fixed income (mais une perte de 6 milliards sur les fonds monétaires). Autrement dit, à l'exception de l'accident industriel d' Axa Rosenberg, toutes les autres entités ont drainé des capitaux. Axa Framlington (23 milliards d'euros d'encours) a ainsi collecté quelque 2 milliards d'euros et Axa Fixed Income 7 milliards.

La rentabilité financière s'est inscrite à des niveaux proches de celle observée avant la crise. Le résultat opérationnel est en recul de 27% par rapport à 2009, en raison de la provision de 66 millions d'euros consécutive à l'erreur de programmation d' Axa Rosenberg. Mais, sil l'on exclut cette provision exceptionnelle, le résultat atteindrait 191 millions d'euros (+11% par rapport à 2009). Enfin, le " turnover" est en ligne avec celui du secteur et de nouveaux talents ont rejoint la société.

" En 2011, nous continuerons à nous focaliser sur la qualité de la proposition de valeur que nous offrons à nos clients, tout en poursuivant le renforcement et la clarification de notre modèle multiexpert, notamment via l'intégration totale d' Axa Rosenberg" , a indiqué Dominique Carrel-Billiard.

Plus précisément, Axa IM entend accélérer sa croissance, tout d'abord en parachevant le renforcement de ses équipes de distribution et de relation avec les consultants, notamment sur les marchés britannique, d'Europe du Nord et d'Asie. Ensuite, Axa IM va poursuivre la globalisation de ses activités, en particulier celle des expertises immobilière et private equity, et le développement de ses opérations dans les pays émergents (Chine, Inde, et la Corée du Sud où les actifs sous gestion se situent entre 13 et 14 milliards d'euros).

Enfin, Axa IM veut enrichir ses gammes de fonds en fonction des évolutions de marché tout en capitalisant sur les lancements réalisés l'an dernier (fonds globaux, émergents, crédit à duration courte, nouvelle génération de fonds infrastructure et de fonds secondaire en private equity?).

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant