Après le jour de carence, les syndicats veulent des hausses de salaire

le
0
Les syndicats se sont retrouvés jeudi soir pour décider d'appeler prochainement, ou pas, à la grève afin de peser dans les négociations sur les carrières et les rémunérations.

Satisfaits, mais sans plus. Les syndicats ont salué en des termes mesurés la suppression du jour de carence pour les fonctionnaires. «C'était une revendication unanime, tant des syndicats que de l'ensemble des fonctionnaires», s'est félicité Bernard Thibault, le numéro un de la CGT. Pour la CFDT, c'est «une mesure d'équité», un geste «attendu» pour la FSU. «C'était une décision forte à prendre, a reconnu pour sa part Thi-Trinh Lescure, secrétaire générale de Solidaires-fonction publique. Vu le contexte budgétaire, la ministre a dû batailler pour l'emporter face à Bercy!» Confirmation d'un proche de la ministre de la Fonction publique.«Les syndicats ne sont pas bêtes: ils ont focalisé leurs demandes sur le jour de carence car ils savent que nous n'avons plus d'argent. Mais ce n'est pas po...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant