Après le complot présumé, l'Iran devra «rendre des comptes»

le
0
Après la mise au jour d'un projet d'assassinat contre l'ambassadeur d'Arabie saoudite aux États-Unis, Washington veut accentuer les pressions sur Téhéran

La pression monte contre Téhéran, après la mise au jour d'un complot présumé impliquant deux Iraniens dans une tentative de tuer l'ambassadeur d'Arabie saoudite dans un restaurant de Washington. Même si le Pentagone écarte, à ce stade, toute «réponse militaire», les États-Unis ont prévenu jeudi que l'Iran devrait «rendre des comptes», tandis que son allié saoudien envisage de prendre des mesures «décisives» contre la République islamique.

Dans l'immédiat, Washington va chercher à «mobiliser l'opinion publique pour continuer à isoler (les Iraniens) et à punir leur comportement», a assuré le vice-président Joe Biden, peu après que Barack Obama se soit entretenu au téléphone avec le roi Abdallah d'Arabie Saoudite. Outre l'inculpation mardi des deux ressortissants iraniens accusés d'avoir projeté d'assassiner Adel al-Jubeir, un proche d'Abdallah, à court terme, la réponse devrait viser au renforcement des «pressions diplomatiques et financières» contre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant