Après le Brexit, la Grande-Bretagne va soutenir massivement son immobilier

le
0

Le gouvernement britannique va annoncer la création d’un fonds de soutien au secteur immobilier doté de 3,6 milliards d’euros pour faire face aux conséquences du Brexit. Il soutiendra des projets résidentiels et d’infrastructure.

Le gouvernement britannique va annoncer la création d’un fonds de soutien au secteur immobilier doté de 3 milliards de livres sterling (3,58 milliards d’euros) pour l’aider à faire face aux conséquences du vote britannique en faveur d’une sortie de l’Union européenne, rapporte le Sunday Telegraph. Ce fonds devrait reprendre plusieurs dispositifs existants, notamment un mécanisme de soutien aux constructeurs de 525 millions de livres et un programme d’infrastructures de 1 milliard de livres, mais il sera doté de sommes supplémentaires pour inciter les promoteurs à lancer de nouveaux projets résidentiels, écrit le journal, en citant des sources gouvernementales.

Ce fond ciblera en particulier les promoteurs de petite et moyenne taille en leur proposant des prêts à taux avantageux ou des garanties financières. Il sera aussi conçu de telle manière à réduire les procédures administratives. L’impact du vote en faveur du Brexit sur le marché immobilier en Grande-Bretagne reste difficile à mesurer tant les statistiques donnent jusqu’à présent des résultats contrastés.

Remise à plat fiscale

Le ministre des Finances, Philip Hammond, qui prône une «remise à plat fiscale», doit présenter au cours de l’automne un programme d’ajustements budgétaires en réaction à la victoire du Brexit lors du référendum du 23 juin. Aucune date n’a encore été fixée pour ces annonces.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant