Après la voiture, Tesla lance une batterie pour la maison

le
0

VIDÉO - Cet équipement, qui sera vendu au prix de 3500 dollars, doit être fixé au mur - d'une maison et d'un garage - et être relié à des panneaux solaires.

«Changer la totalité de l'infrastructure énergétique dans le monde»: c'est rien de moins que l'ambition d'Elon Musk, le fondateur du fabricant américain de véhicules électriques haut de gamme Tesla, qui a dévoilé la semaine dernière une «batterie pour domicile» disponible dès cet été aux États-Unis. Cet équipement, qui sera vendu au prix de 3500 dollars, doit être fixé au mur - d'une maison et d'un garage - et être relié à des panneaux solaires: l'habitation sera ainsi autonome sur le plan énergétique et capable de fonctionner indépendamment des réseaux électriques traditionnels. La batterie Tesla Powerwall peut toutefois être alimentée par ces mêmes réseaux pendant la nuit, à l'heure où l'électricité est la moins chère.

Le nouvel outil sera commercialisé dans le monde entier à partir de 2016. D'ores et déjà, l'Allemagne est ciblée comme un marché clé, en raison du très fort développement des installations photovoltaïques. Elon Musk insiste également sur l'avantage pour les régions en développement, où l'énergie solaire est abondante mais les réseaux électriques peu performants. Le patron de Tesla parle ainsi d'«une grande avancée pour les communautés les plus pauvres du monde».

Jusqu'à présent, le prix des batteries représente un sérieux obstacle pour l'essor des véhicules électriques à grande échelle. Décidé à faire baisser les coûts, Tesla a annoncé l'année dernière la construction d'une usine géante dans le Nevada. Le géant japonais de l'électronique Panasonic fait également partie de l'aventure.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant