Après la tuerie, l'Amérique s'interroge

le
0
Accusés de faire grandir la haine, les Tea Party contre-attaquent. Obama se rend ce mercredi à Tucson.?

Cinq jours après la tuerie perpétrée à Tucson par Jared Lee Loughner, un déséquilibré de 22 ans, l'Amérique pleure et s'interroge. À qui la faute? Alors que le président Obama doit se rendre ce mercredi en Arizona pour soutenir les familles de victimes et la nation dans la peine, un débat d'une rare acrimonie oppose les deux côtés du spectre politique, chacun tentant d'imposer sa lecture d'une tragédie qui a fait six morts et 14 blessés, dont la représentante démocrate du Congrès, Gabrielle Giffords, toujours en lutte pour sa survie.

La gauche libérale s'est engouffrée dans la brèche pour dénoncer le climat «de haine» qui a prospéré dans le sillage du mouvement Tea Party, de la chaîne conservatrice Fox et de moult animateurs de talk-shows placés sur la droite de l'échiquier politique. Le shérif Clarence Dupnik du comté de Pima, où s'est produit le drame -un démocrate ami et allié de Gabrielle Giffords- a été l'un des plus véhéments dans sa dénoncia

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant