Après la pagaille, les routes des stations de ski sont de nouveau au vert

le
2
Après la pagaille, les routes des stations de ski sont de nouveau au vert
Après la pagaille, les routes des stations de ski sont de nouveau au vert

Une douche brûlante et une bonne sieste, c'est tout ce dont rêvent désormais les vacanciers qui arrivent peu à peu dans les stations de sports d'hiver alpines. Ce dimanche matin, après un samedi catastrophique sur les routes, les autoroutes A40, A43 et A48 sont rouvertes à la circulation. Météo France a levé l'alerte orange et seuls quelques flocons sont attendus dans l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie. De quoi se rendre plus sereinement que la veille dans les stations de ski, à allure modérée, toutefois, compte-tenu des chaînes, indispensables en montagne. 

L'état du réseau ce dimanche à 8h40

Capture APPR

Samedi matin, 15 cm de neige sont tombés dans le nord des Alpes, où commençait le grand chassé-croisé des vacances d'hiver. Qu'ils veuillent rejoindre leur destination de vacances ou qu'ils essaient de rentrer chez eux après une semaine de sports d'hiver, des milliers d'automobilistes se sont retrouvés à l'arrêt, progressant de quelques mètres à l'heure.

230 km de bouchons ont été recensés en Rhône-Alpes, sur des axes souvent fermés. David, interrogé par le Parisien.fr, a mis près de neuf heures pour aller de Mâcon (Saône-et-Loire) aux Carroz d'Araches (Savoie). Dans le sens opposé, Antoine, qui voulait rentrer en Île-de-France, n'avait pas fait cinq kilomètres après cinq heures près de Bellegarde (Ain). 

Il a fallu plus de dix heures à Anne-Marie et ses petits-enfants pour parcourir les 40 km entre Lyon et Bourgoin-Jallieu. Après avoir crevé, raconte-t-elle à France Bleu Savoie, la grand-mère a échoué au palais des sports que la ville avait ouvert en urgence avec la Croix-Rouge.

Plus de 500 personnes ont été accueillies dans le nord de l'Isère dans les quatre lieux d'hébergement ouverts en urgence le long de l'A43, à l'Isle d'Abeau, Saint-Quentin-Fallavier, Bourgoin-Jallieu et La Tour du Pin. Après une nuit en pointillés, sur un tapis de gymnastique, sous une couverture de survie et sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le dimanche 22 fév 2015 à 09:57

    la France est mal faite ,,, la neige en plein hiver et des skieurs !quelle horreur ,,,les medias s en donnent a cœur joie ! mais qui a pense au bon sens ? celui qui fait que les vehicules ne se collent pas surtout en hiver , on éviterait ,le stress ,les risques lies au freinage ou accidents une meilleur anticipations et au fond une tranquilite certaine ! maintenant un peu plus de meilleurs infos c est pas mal aussi a l epoque des ecrans ,autoroutefm internet etc

  • s.thual le dimanche 22 fév 2015 à 09:50

    la pagaille c est tout le monde !pas seulement la ste autoroute !la sncf les vacanciers !, le manque d etalement des vacances ,,,, mais le manque de bon sens de quelquesuns trop souvent !les memes qui font du hors piste en zone avalanche malgré les interdictions,chainent sur l autoroute , ou meme celle qui fait le reportage sur les marees a bfm et se fait chahuter par une vague au risque d etre emportee en mer ,alors qu elle prone des conseils de prudence pour les skieur et baigneurs