Après la cigarette électronique, voici le e-joint

le
0
Une boutique de cigarettes électroniques à Lille
Une boutique de cigarettes électroniques à Lille

Constatant le succès croissant de la e-cigarette, une entreprise lance le premier joint électronique au monde. Et bien sûr, la société E-Njoint est basée aux Pays-Bas. Comme un vrai "pétard", le e-joint est légèrement conique. Quand le fumeur tire dessus, le bout s'allume d'une feuille de cannabis verte. Le joint électronique est, pour l'instant, inoffensif. Il se décline en "six arômes fruités", mais ne contient ni THC (molécule contenue dans le cannabis), ni tabac, ni nicotine, assure l'entreprise dans un communiqué. Il est donc "totalement inoffensif et conforme à la législation". En tout cas dans sa première version. Mais les utilisateurs pourront bientôt acheter un joint électronique rechargeable. Celui-ci "pourra être rempli de cannabis sous forme liquide dont la composition est propre à chaque utilisateur", précise E-Njoint. Vocation médicaleL'entreprise envisage également de s'associer avec un fournisseur de cannabis à usage médical. Ce qui lui permettrait de vendre du cannabis sous forme d'herbe sèche pour recharger les joints électroniques. "Les Pays-Bas sont connus dans le monde entier pour leur attitude tolérante et libérale à l'égard des drogues douces. Le lancement de ce nouveau produit diffuse un message clair : "Tant que vous n'ennuyez ni n'agressez personne et restez dans les limites de la légalité, tout ira bien", défend le PDG d'E-Njoint Menno Contant. Tout n'ira pas forcément bien pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant