Après l'OPA sur Kalahari, le chinois CGNPC vise Extract

le
1

SYDNEY (Reuters) - China Guangdong Nuclear Power Corp (CGNPC) va mettre 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) sur la table pour racheter l'australien Extract Resources en cas de réussite de son offre sur Kalahari Minerals, le principal actionnaire d'Extract.

Une telle opération pourrait déclencher un mouvement de surenchères pour l'un des plus importants gisements d'uranium au monde.

Extract est en effet le propriétaire du champ d'uranium d'Husab, en Namibie, un site qui pourrait devenir la deuxième plus importante mine d'uranium au monde.

CGNPC, qui cherche de nouvelles sources d'approvisionnement d'uranium, a annoncé son projet d'acquisition d'Extract à l'occasion d'un accord de rachat de Kalahari Minerals, qui détient 42,7% d'Extract, pour 990 millions de dollars.

Le géant minier Rio Tinto, qui détient 14% d'Extract et 11,5% de Kalahari, pourrait également être intéressé par Husab, le groupe possédant déjà la majorité de la mine voisine de Rossing.

BHP Billiton, dont les investissements en capacités prévoient un quadruplement de la production d'uranium, pourrait également être intéressé par Husab.

Malgré les craintes de voir la consommation d'uranium baisser après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, les nouvelles sources d'approvisionnement de cette matière première restent très recherchées.

La semaine dernière, Rio a mis la main, pour 654 millions de dollars canadiens (480 millions d'euros) sur la société de prospection d'uranium Hathor après le retrait d'une offre rivale de Cameco.

James Regan, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jimi le vendredi 9 déc 2011 à 11:18

    L'uranium conserve d'excellentes perspectives, les BRIC et autres émergents n'ont pas les mêmes interrogations que nous à ce sujet! Il leur faut rapidement une énergie nationale et compétitive.La faiblesse actuelle des cours de sociétés comme Uranium One reflète la forte indécision actuelle du marché...c'est à mon sens une excellente opportunité pour du MT!