Après l'intrusion de Greenpeace, EDF renforce sa carapace

le
1
INFO LE FIGARO - Les patrouilles à l'intérieur et à l'extérieur des enceintes seront équipées de caméras thermiques et de pistolets à impulsion électrique type Taser. D'autres seront accompagnées de chiens de surveillance et d'attaque.

Claude Guéant sera demain à Chinon sur le site de la centrale nucléaire d'EDF. La visite du ministre de l'Intérieur intervient après que des militants de Greenpeace, le 5 décembre dernier, se sont introduits au sein de la centrale de Nogent-sur-Seine (Aube).

Claude Guéant sera accompagné pour l'occasion d'Henri Proglio, le président d'EDF. Plusieurs mesures de protection des centrales nucléaires françaises vont être annoncées. Tout d'abord, le renforcement significatif des patrouilles à l'intérieur et à l'extérieur des enceintes. Ces patrouilles seront équipées de caméras thermiques et de pistolets à impulsion électrique type Taser.

Par ailleurs, il a été décidé la création de patrouilles cynophiles composées de chiens de surveillance et d'attaque. Toutes les protections passives des centrales (barrières, haies, système de détection, caméras...) vont également être étoffées. Actuellement, le corps chargé de la protection des centrales d'EDF se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rifal le jeudi 5 jan 2012 à 20:28

    " il a été décidé la création de patrouilles cynophiles composées de chiens de surveillance et d'attaque"Ca existe déjà, sauf que c'est tous des faignants !