Après l'attentat de Nice : deux tiers des Français pour un gouvernement d'union nationale

le
8
Après l'attentat de Nice : deux tiers des Français pour un gouvernement d'union nationale
Après l'attentat de Nice : deux tiers des Français pour un gouvernement d'union nationale

Deux tiers des Français sont favorables à la mise en place d'un gouvernement d'union nationale, selon un sondage Ifop pour le JDD réalisé les 22 et 23 juillet.

 

Dix jours après l'attentat de Nice, 67% des Français seraient favorables à un gouvernement d'union nationale(1) «face au défi du terrorisme», formule l'institut de sondage. La plus grande adhésion est rencontrée parmi les sympathisants UDI avec 81%, chez les électeurs des Républicains (LR) avec 71% devant ceux du Front National avec 70% puis les sympathisants PS à 68%. Au total à droite, 72% des sondés sont pour, contre 58% à gauche.

 

L'idée rencontre un grand succès chez les 18-24 ans, dont 80% sont pour. A contrario, la tranche des 25-34 ans semble la moins favorable à cette idée d'union (63% pour, 32% contre).

 

Les 25-34 ans particulièrement défiants

 

Parmi les sondés, qui étaient également invités à se prononcer sur leur confiance en François Hollande et le gouvernement pour lutter contre le terrorisme, seuls 35% se disent «confiants.» Pour rappel, ils étaient 51% les 8 et 9 janvier 2015 et 50% le 16 novembre 2015. Ce taux de confiance a toutefois remonté de deux points depuis les 15 et 16 juillet, où il avait chuté à 33%.

 

Près de trois-quarts des sympathisants PS (74%) font encore confiance à François Hollande pour lutter contre le terrorisme, contre 42% au Front de Gauche, 19% chez les proches LR et 15% pour le FN. Le record de défiance est constaté parmi les sympathisants FN (85%).

 

Le président de la République et son gouvernement rencontrent une défiance particulière chez les 25-34 ans (81% de «pas confiance»), contrairement aux 50-64 ans (52%). Toutefois, 60% des Français estiment que l'opposition ne ferait «ni mieux ni moins bien» que le chef de l'Etat.

 

Trois points de popularité gagnés en juillet

 

En revanche, le sondage montre également une augmentation de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 5 mois

    L'on ne peut pas faire des gens compétents alors qu'ils ne le sont pas, en réalité l'on traine des boulets pour notre République. Elle a bon dos l'union nationale !

  • UBOAT il y a 5 mois

    Unir deux incompétents ? donc payer deux fois plus de mauvaises idées et certainement 2 fois plus de charges car il y aura encore plus de ministres et d'assistant et de bons à rien de tout bort , NON !

  • jjd47 il y a 5 mois

    OK; mais sans PS ni UMP, premiers responsables.

  • janaliz il y a 5 mois

    La 4e et ses petits tripotages entre amis n'est plus très loin. Il faut un chef, un vrai, qui ait un cap et pas des mièvres plus préoccupés de leur scooter et de leur teinture...

  • newwin il y a 5 mois

    Union nationale si Hollande out oui

  • newwin il y a 5 mois

    Union nationale si Hollande ont oui

  • kurki il y a 5 mois

    On ne pactise pas avec le diable, qu'il soit de droite ou de gauche !

  • janaliz il y a 5 mois

    Unir qui ? Quoi ? Pour avoir tous les désagréments de chaque chapelle... Hollande dehors ! Point !