Après Facebook, Twitter entre en Bourse

le
0
Après Facebook, Twitter entre en Bourse
Après Facebook, Twitter entre en Bourse

Ca va gazouiller à Wall Street. Le réseau social Twitter vient d'officialiser son projet d'entrer en Bourse, qui s'annonce comme l'opération boursière la plus attendue depuis celle de Facebook. Selon la presse spécialisée et les experts, Twitter vaudrait entre 10 et 15 milliards de dollars et aurait déjà levé plus d'un milliard de dollars à ce jour au cours de tours de table privés. Le réseau social s'est préparé ces derniers mois à son lancement boursier en se dotant notamment des capacités pour monétiser son site. Il a ainsi annoncé mardi le rachat d'une société de publicité sur appareils mobiles, MoPub, alors que ce secteur est désormais le nerf de la guerre de l'internet.

Eviter le raté de Facebook

L'annonce de l'entrée sur les marchés de Twitter s'est faite sur... Twitter, via un message publié sur le compte officiel de la compagnie. «Nous avons soumis de façon confidentielle un formulaire S-1 à la SEC», le gendarme américain de la Bourse, «en vue d'une introduction en Bourse», a indiqué le site internet à ses quelque 200 millions d'utilisateurs, dans un «tweet» (gazouillis en français) sur son compte officiel, @twitter. «Maintenant, on retourne bosser», ajoutait un second message en guise de clin d'oeil.

We've confidentially submitted an S-1 to the SEC for a planned IPO. This Tweet does not constitute an offer of any securities for sale.? Twitter (@twitter) September 12, 2013

Le défi pour Twitter sera en effet de réussir son lancement boursier là où celui de Facebook, huit ans après sa naissance, avait été calamiteux, marqué par des problèmes technologiques qui ont perturbé la cotation et entraîné des litiges en chaîne. L'action, elle, avait chuté dès le lendemain de sa première journée de cotation en mai 2012 et a mis plus d'un an à remonter la pente.

Le groupe peut bénéficier d'une préparation en douceur pour l'opération grâce à une nouvelle loi américaine qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant