Après des manifestations, le Mali libère un animateur radio

le
0
    BAMAKO, 19 août (Reuters) - Les autorités maliennes ont 
libéré un célèbre animateur de radio dont l'arrestation avait 
provoqué des manifestations dans la capitale Bamako pendant 
lesquelles une personne a été tuée et plusieurs autres blessées, 
a-t-on appris vendredi de sources sécuritaire. 
    Mohamed Youssouf Bathily, dit RasBath, chroniqueur à la 
radio Maliba FM, où il se montre souvent critique à l'égard du 
président Ibrahim Boubacar Keïta, avait été interpellé lundi 
pour outrage public à la pudeur. 
    "Il a été libéré hier (jeudi) soir", a déclaré à Reuters une 
source des services de sécurité maliens qui souhaite garder 
l'anonymat.  
    Ses soutiens avaient organisé cette semaine des 
manifestations pour protester contre son arrestation. Lors de 
l'une d'entre elles mercredi à Bamako, une personne a été tuée 
et la police a recouru à des gaz lacrymogènes pour disperser les 
manifestants.   
    Ces manifestations illustrent également la colère des 
Maliens face à la corruption, le chômage, le coût de la vie et 
l'insécurité liée aux mouvements séparatistes dans le Nord et 
aux attaques des djihadistes. 
 
 (Tiemoko Diallo; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant