Après Chypre, la Slovénie inquiète la zone euro

le
1
L'OCDE prévoit une chute de PIB de 2,1% du PIB après 2,3% en 2012. Cette récession accroît les besoins de financement du pays sur fond de crise bancaire. Les taux à 10 ans dépassent 6%.

Le diagnostic de l'OCDE sur la Slovénie, considérée de plus en plus comme le prochain candidat après Chypre à un sauvetage international, est sans appel. «L'économie est en profonde récession», détaillent les experts du château de la Muette, qui publient ce mardi une étude sur la petite économie méditerranéenne, nichée entre l'Italie, la Croatie et l'Autriche. Et de poursuivre: «La Slovénie fait face à une sévère crise bancaire. Les autorités ont adopté un ambitieux programme de consolidation budgétaire mais la trajectoire fiscale n'est pas soutenable... Et le potentiel de croissance a chuté de manière significative depuis le début de la crise».

Sa prospérité en zone euro aura été de fait de courte durée. Entré en 2007 dans l'union monétaire, le pays a vite été gagné ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7147238 le mardi 9 avr 2013 à 15:36

    Eh Hop, par dessus bord, à l'eau et sans euro, il y en a marre.