Après Boston, New York était également la cible des frères Tsarnaev

le
0
Après Boston, New York était également la cible des frères Tsarnaev
Après Boston, New York était également la cible des frères Tsarnaev

Les frères Tsarnaev, auteurs de l'attentat de Boston, voulaient ensuite se rendre à New York pour y attaquer Times Square, mais leur plan a échoué quand leur voiture a été prise en chasse, ont affirmé jeudi le maire et le chef de la police de New York.

«New York était leur prochaine cible», a déclaré le maire Michael Bloomberg lors d'une conférence de presse, précisant que les frères Tamerlan et Djokhar Tsarnaev visaient Times Square et «avaient la capacité» de commettre un nouvel attentat. «Ils avaient construit plusieurs autres bombes», a-t-il expliqué.

M. Bloomberg a précisé que ces informations leur avaient été transmises par les enquêteurs à Boston, sur la base d'un deuxième entretien qu'ils ont eu avec le plus jeune des frères, Djokhar, 19 ans, actuellement hospitalisé. «Hier soir, nous avons été informés par le FBI que l'attaquant survivant leur a révélé que New York était leur prochaine cible. Il a apparemment indiqué au FBI que lui et son frère voulaient conduire jusqu'à New York et faire exploser d'autres bombes à Times Square», a déclaré M. Bloomberg. Mercredi, M. Kelly avait évoqué un plan des deux frères de venir à New York, mais avait alors dit qu'ils semblaient vouloir y venir pour faire «la fête». C'était ce que Djokhar avait dit lors d'un premier entretien sur son lit d'hôpital samedi soir, a-t-il expliqué.

Ils avaient décidé d'attaquer Times Square spontanément

Mais lors d'un deuxième entretien le lendemain, l'adolescent apparemment «beaucoup plus lucide» a donné «des informations beaucoup plus détaillées», a expliqué le commissaire. Il a précisé que les deux frères avaient à leur disposition six engins explosifs -une bombe cachée dans une cocotte-minute semblable à celles utilisées pour le double attentat du marathon de Boston, et cinq bombes tuyau. Djokhar Tsarnaev a expliqué au FBI qu'avec son frère, ils avaient décidé «spontanément» d'attaquer Times...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant