Appuyez sur un bouton pour commander un taxi plus vite

le
0

Les Taxis Bleus lancent un nouveau service qui doit permettre aux petits commerces, hôtels et lieux de sortie parisiens d'appeler plus facilement un taxi pour leurs clients.

Après l'application pour mobiles et la commande sur une montre connectée, la société des Taxis Bleus accélère dans son offensive de reconquête des Parisiens. La seconde compagnie de la région parisienne, avec une flotte de plus de 3000 véhicules, a présenté cette semaine au Mobile World Congress de Barcelone une solution de «bouton connecté» qui propose aux restaurants, boutiques et hôtels de la capitale de commander plus rapidement des taxis pour leurs clients. «Les commerces et lieux de sortie sont souvent amenés à appeler un taxi pour leur clientèle. Or, ils le font le plus souvent par téléphone auprès des centrales de réservation des compagnies, ce qui leur prend beaucoup de temps», explique Yann Ricordel, directeur général des Taxis Bleus, qui vise l'installation de «plusieurs centaines» de ces boutons BTTN dans les commerces parisiens d'ici à la fin de l'année.

Développé par The Button Corporation, ce dispositif permet au commerçant ou au réceptionniste de déclencher en temps réel la commande et la venue d'un taxi du réseau des Taxis Bleus en appuyant simplement sur un bouton connecté à la centrale de réservation des Taxis Bleus. «Lorsque le taxi le plus proche est identifié et arrive, le bouton s'allume en vert», précise Yann Ricordel. Pour l'heure, ce service est disponible dans les quartiers chics du Triangle d'or de Paris. «Ce sont les quartiers où les taxis sont les plus nombreux», justifie le directeur général de la compagnie. «Nous ciblons dans un premier temps les boutiques de prêt-à-porter ou de maroquinerie de luxe, ou les antiquaires et brocanteurs, ou enfin les restaurants et cinémas.»

Course à l'innovation avec les VTC

D'après Yann Ricordel, cette innovation a de quoi susciter l'intérêt des commerces de proximité. «Certains de leurs clients peuvent renoncer à l'achat d'objets lourds ou encombrants, par exemple d'un meuble ou d'une lampe, s'ils n'ont pas de solution pour les transporter. De même, ils apprécieront de ne plus avoir à attendre ou héler un taxi à la sortie d'un hôtel ou d'un restaurant.» Autre argument: «Ce système est simple à installer, à utiliser et ce, sans surcoût pour le commerçant.» Le BTTN coûte en effet 69 euros et ne nécessite pas un abonnement aux Taxis Bleus pour fonctionner.

Au passage, il apporte une réponse aux services innovants et faciles déployés par les sociétés de VTC comme Uber, Chauffeur-Privé ou SnapCar pour marquer des points dans leur guerre contre les taxis. Sur son appli mobile, SnapCar permet depuis peu aux utilisateurs de réserver un véhicule d'une simple pression sur l'écran de leur téléphone où figure ... un gros bouton rouge.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant